Credoc

Les moyens de paiement à l'international

Credoc et documents de transport

Dans  75 % des cas les crédits documentaires sont refusés en première lecture. Conséquence: perte de temps, d'argent et insatisfaction du client dans le meilleur des cas.

Pourquoi? souvent par un méconnaissance, à la fois, des rouages du crédit documentaire, mais surtout de l’adéquation entre incoterms et credoc.

C'est souvent l'ADV ou l'assistante commerciale qui reçoit un credoc sans avoir été consulté par son commercial. Il est alors souvent trop tard et le credoc repart dans le circuit pour modification.

Réservez votre session pour comprendre et utiliser au mieux le crédit documentaire et les incoterms.

cliquez ici